Victoria's Stone

Bienvenue à Londres au XIXème siècle, ici les pierres sont magiques et vous confèrent des pouvoirs ! [10 lignes minimum]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rendez-vous nocturne.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rendez-vous nocturne.   Lun 7 Juin - 23:42

La pluie tombait fortement sur Londres et le brouillard s'épaississait doucement alors que la nuit étendait son voile d'ombres sur la ville. Assis dans son fauteuil préféré dans son salon, le jeune comte Darkage regardait distraitement le feu crépiter dans l'âtre. Depuis son retour des Indes, le jeune homme avait le froid en horreur et, n'eut été sa fidélité à sa reine bienaimée, il serait volontiers resté là-bas, à dormir dans les bras accueillant d'un jeune seigneur local. Alexander s'ébroua légèrement, il ne valait mieux pas pour lui s'aventurer dans ces terrains glissants.


La vieille horloge du salon sonna dix heures. Son père et son oncle l'avaient prévenus qu'ils passeraient quelques jours chez son frère aîné, le laissant seul dans ce manoir qu'il n'aimait guère. Le vieux majordome indou de son oncle vint lui servir son thé habituel avant d'aller se coucher. Le jeune maître avait expressément demandé à ce qu'on le laisse seul. Il attendait un visiteur qui ne devrait sans doute plus tarder. Toujours plongé dans ses pensées, il fit tourner sa tasse avant de respirer l'odeur du breuvage. Il avait pris cette habitude de toujours vérifier ce qu'il consommait. Être espion au service de sa majesté vous valait d'avoir toujours une tripotée d'ennemis prêts à tout pour vous voir en dehors de leurs pattes.


Alexander se leva de son fauteuil pour aller attiser le feu avant d'aviser une enveloppe décachetée posée négligemment sur la table basse. Pour l'avoir lue plus d'une fois, le jeune comte connaissait son contenu par coeur. La reine voulait voir Jack The Ripper derrière les barreaux. Même s'il ne s'agissait que de prostituées, la vague d'assassinats devenait de plus en plus inquiètante, assez en tout cas pour que la reine décide d'adjoindre certains de ses agents les plus secrets pour essayer d'y mettre fin.


Scottland Yard pédalant littéralement dans la semoule, c'était à lui que revenait la mission d'enquêter, à lui et à d'autres dont il ignorait jusqu'au nom. Tous avaient un pseudonyme, tout comme lui, certains avaient même une pierre. Les dossiers des agents étaient toujours gardés secrets. Alexander trouvait ce système parfait et il n'en espèrait pas moins de la part de l'agence qui l'employait.



"Notre homme ne devrait pas tarder. J'espère qu'il ne sera pas trop surpris de mes méthodes. Enfin, s'il ne veut pas m'aider, j'en trouverai un autre. Les indics et les détectives ne manquent pas à Londres."


En temps ordinaire, le jeune noble aurait revêtu l'une de ces robes extravagantes qui étaient l'apanage de Gabrielle, son autre identité, mais là il préfèrait se présenter sous l'aspect d'un homme pour expliquer ses plans au jeune garçon qu'il attendait. Il vérifia soigneusement ses habits, ne voulant négliger aucuns détails. Sa canne épée était à portée de main et plusieurs fioles de ses poisons les plus utiles étaient dissimulées dans ses vêtements.


L'horloge sonnait onze heures et quart quand Udra, son valet, vint l'informer qu'un jeune homme l'attendait dans le hall du manoir. Le jeune comte sourit au domestique qui lui fit un clin d'oeuil. Udra avait été son maître avant d'être son valet. L'hindou ne lui avait jamais fait défaut et lui avait appris à déguiser soigneusement ses émotions. Ce fut avec un air trompeusement jovial que le jeune comte se rendit dans le hall pour accueillir son invité.
Revenir en haut Aller en bas
Galaxy Stars

avatar

Messages : 23
Points : 60
Date d'inscription : 20/05/2010

Un peu plus sur toi !
Relations:
Possèdes-tu une pierre ?: Oui :D
Le pouvoir de la pierre: Je te transforme en patate quand je veux ! Non, je rigole, c'est "sister power" !

MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Mar 8 Juin - 12:58

En temps normal, il serait presque l'heure d'aller se coucher. Il faudrait prendre un petit truc à grignoter pour passer la nuit puis se vautrer dans son lit, s'enrouler entre les couvertures, enfouir sa tête dans l'oreiller et s'assoupir jusqu'au lendemain aux environs de dix heures. Une bonne nuit de douze heure. Celle dont rêvent toutes les feignasses de ce bas-monde. Ce genre de sommeil, Galaxy le vit tous les jours. Il est toujours en retard au travail, mais il faut avouer qu'il s'en fiche un peu. Rien ne peut le perturber une fois qu'il dort. De toute manière, il en a besoin de tous ce repos. L'ectoplasme de sa soeur qui se trouve constemment à ses côtés lui coute de l'énergie tout au long de la journée. Ce n'est pas trop embêtant car il s'en sert lorsqu'il n'arrive pas à sombrer dans le monde du rêve : il lui suffit de la rendre visible à tous pendant quelques instants et pouf ! Toute force quitte son corps. "S'endormir comme un ours", "tomber comme une masse"... Choisissez l'expression qu'il vous plairat. Enfin, cela ne sert pas à grand chose de parler de tous ceci, si ce n'est pour vous prouver que, ce soir, les habitudes du jeune homme seront grandement boulversées. C'est d'ailleurs pourquoi il n'a mit pieds hors du lit qu'à midi ce matin. Hum, petite précision : pour lui l'après-midi commence à dix-sept heure et midi se situe aux alentours de seize heures. Ce décalage horaire permanant est parfois pénible en société. Toujours est-il que Galaxy doit se rendre chez un noble. Au manoir Darkange. Quel nom pourri ! "Ange noir", cela le fait rire. Cela lui donne l'impression que le noble qui y vit en sera réellement un. Ce n'est pas drôle, certes, mais comme il est fatigué, il serait capable de rire de tout et n'importe quoi. Un peu comme lorsque vous êtes sur l'effet d'une drogue. Lorsque vous êtes "défoncé" pour les jeunz de mon temps. Enfin non, il n'en est pas à ce point là car eux, on pourrait leur dire "pipi caca prout" qu'ils se plieraient en deux. Limite ils se rouleraient par terre. Quel spectacle ridicul. Une raison de plus de ne pas toucherà à ses choses-là, tiens. A part si vous êtes un comique raté, dans ce cas-ci, je ne dis pas... Mais je m'éloigne du sujet. Passons.

Il prend une malle contenant toutes ses affaires "indispensables" : un coton-tige, une corde, un pieds de biche, une carte de Londres, un nécessaire de maquillage et de quoi se déguiser un minimum. Il a de la pratique dans la domaine du déguisement, c'est très pratique lorsque l'on doit piéger un criminel... Enfin, c'est ce qu'il suppose. Personne ne lui a jamais confié d'affaire sérieuse pour la simple est stupide raison qu'il porte un nom ridicul : Galaxy Stars. Qui ne rirait pas ? A cause de cela, il n'a jamais put tester son talent autrement qu'en se faisant passer pour les maître de je ne sais quel chat égaré. Grasouillons et pourris gâtés, ils ont bien heureusement perdu leur sens de l'odorat, comme cela, mon personnage n'a pas besoin de se parfumer et c'est tant mieux. Il trouve la senteur du parfum ignoble et surtout, surtout, très difficile à faire partir. Cette chose infecte qui colle à la peau... Beuh !

Ensuite, il sort, et se dirige vers le lieux de rendez-vous... A pieds. Si, si, je ne vous ment pas. Il est déjà certain d'être en retard, mais il n'utilise pas d'autre moyen de transport que ses pauvres pieds. Un imbécile ? Non, un malade des transports, mais cela dépend des jours et de ce qu'il a mangé. Je ne pense pas que vous voudriez avoir une description détaillé de ce qui peut bien sortir de sa bouche dans ces moments-là alors je ne vais pas m'étaler sur le sujet. Remerciez-moi de vous épargnez l'image que j'ai en tête. Une fois arrivé au manoir, il se plante devant la porte, ne sachant pas s'il doit toquer ou s'il doit attendre que l'on vienne le chercher. Oui, mais si il ne fait pas savoir sa présence, comment quelqu'un pourrat-il le remarquer pour venir le prendre ensuite ? Raaaah ! Quelle question pénible ! Et si le maître de maison avait oubllié le rendez-vous ? Il allait le réveiller et il passerait la nuit entre les mains de la police londonnienne. Quelle horreur ! Quelle était l'objet du rendez-vous déjà ? Ah, oui, c'est vrai. C'est Jack. Rien que pour cela, il ne peut pas se résoudre à tourner les talons. Cet être est son objectif ultime, son plus grand désir de vengeance est en lui. Bon, OK, il n'a pas beaucoup de désir de la sorte, mais il s'agit d'un détail. On oublie ! Ouste !

Il ne se résoud toujours pas à frapper alors, il se prépare à hurler un grand coup pour dire "Je suis lààààà !!", mais il est arrêté juste à temps par un homme visiblement étrangé. Il avait ouvert la porte et lui disait d'entrer, que le maître allait arriver. Bon, bah OK. Il entre et se tient tranquille. Il vérifie qu'ils n'ont pas laissé sa soeur, Skye, dehors. Non, elle est rentrée et se cogne contre le mur qui se trouve à côté de Galaxy... Excusez-moi l'expression, mais... C'est con un zombie. On ne peut pas définir autrement la pensée qui traverse l'esprit du détective à cet instant. Aussitôt après, il se donne à lui-même une baffe car il vient d'insulter son amour. Il ne faut pas ! Ah, mais l'homme qu'il attendait arrive. Il faut le saluer. Ils font comment chez les nobles déjà ?

- Salutations sir, je suis honoré de vous rencontrer et que vous ayez fait appel à moi. Je me nomme... G... Luke Skywalker, détective.

No comment ! Il déteste son prénom alors il a bien le droit de dire qu'il s'appelle autrement, non ? De toute façon, si l'autre connaissait son réel prénom il le renverrait immédiatement se coucher et il ne pourrait pas s'endormir car il aurait deux heures d'avance sur son décalage horaire et... Graaah !

Il fit une sorte de courbette pour marquer son respect tout en se disant que s'il se trompait de personne et bien il avait l'air bête. La tête tournée vers le sol il nota :

* Il n'y a vraiment que dans les fictions que des nobles ont un tapis rouge dans leur entrée...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Mer 9 Juin - 0:03

Alexander se doutait bien que le détective qu'il avait engagé ne serait pas forcément très aux faits des us et coutumes des gens de sa classe mais là... Il roula légèrement des yeux en le voyant arriver ce qui fit pouffer son serviteur. Il retint lui-même un sourire amusé avant de regarder le personnage dans son ensemble. Aussi blond que lui était noir et vraisemblablement pas très réveillé, la première impression est toujours la bonne dit-on mais là Alexander pia tous les dieux qu'il connaissait que son impression ne se confirme pas. Déjà que les hommes de Scottland Yard avec qui il avait l'habitude de travailler n'étaient pas des flèches, s'il voulait être sincère envers lui-même, il ne pensait pas arriver à travailler avec un autre imbécile du même accabit.



"Monsieur Star, le fait que vous n'appréciiez guère votre patronyme ne me fait ni chaud ni froid. Je vous prierai donc d'éviter les pseudonymes stupides lorsque vous êtes avec moi. Et ne me regardez pas avec ces yeux-là, j'ai mes sources et elles sont toujours très instructives."


Sans plus se soucier d'autre chose, le jeune noble fit signe à son invité de le suivre. Marchant d'un pas alerte, il le conduisit dans le salon vert où il lui indiqua un fauteuil. Fronçant le nez en voyant l'état de fatigue avancée de son comparse, il demanda à Rudra d'aller chercher un pichet de cette boisson affreusement amère que son oncle affectionnait un peu trop à son goût et qui s'appelait café. Rien que l'odeur du breuvage suffisait, selon lui, à réveiller les morts. Lorsque la boisson fut apportée, Alexander en fit boire plusieurs tasses à son invité avant d'être satisfait. Il n'avait pas particulièrement envie de voir l'autre homme tomber dans les pommes pendant une investigation et s'il devait le supporter, autant faire en sorte qu'il soit à peu près opérationnel.


Ses yeux verts perçants observèrent encore un moment son interlocuteur. Le jeune homme ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui mais Alexander savait mieux que quiconque que l'âge entrait rarement en ligne de compte dans son métier. Il savait qu'il possèdait une pierre, connaissait même son pouvoir, mais s'en moquait complètement. Ses renseignements voulaient que ce jeune garçon de basse extraction soit bon dans ce qu'il faisait et c'était tout ce qui importait pour le jeune comte. Il avait eu assez souvent affaire à des imbéciles pour savoir que ce genre de personne était rare. Qui plus est, Galaxy Star semblait digne de confiance et ne crierait pas au scandale en voyant le jeune comte dans un déguisement de femme.



"Mon nom est Alexander Darkage et non pas Darkange. Mon oncle a trouvé que ce nom m'allait mieux que notre propre patronyme et a trouvé hilarant de nommer ainsi le manoir. Rudra, mon valet, viendra avec nous à ce que je me plais à appeler la pêche aux infos. Nous ne serons pas trop de trois pour accomplir cette tâche. Je suppose que vous avez pris votre matériel ? Oui ? Parfait ! Dites-moi mon cher Galaxy, vous êtes-vous déjà travesti en femme ? Etant donné que ce bon vieux Jack the Ripper semble préférer la gent féminine, autant lui en donner pour son argent."
Revenir en haut Aller en bas
Galaxy Stars

avatar

Messages : 23
Points : 60
Date d'inscription : 20/05/2010

Un peu plus sur toi !
Relations:
Possèdes-tu une pierre ?: Oui :D
Le pouvoir de la pierre: Je te transforme en patate quand je veux ! Non, je rigole, c'est "sister power" !

MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Mer 9 Juin - 15:10

Et mince. Alexander connaissait déjà son nom. Catastrophique comme première impression, enfin, ce n'est pas comme si cela était la première fois que cela lui arrivait. D'habitude, c'était face à des gens rencontrés dans la rue, c'est sûr que c'est tout de suite moins grave, mais bon... On se sent humilié quand même. Soudain, il pensa que si cet homme connaissait son prénom et qu'il l'avait engagé quand même, c'est qu'il devait être un peu différent des autres employeurs. Quelle aubaine ! Une affaire sérieuse avec un homme qui ne le juge pas pour son appellation. La colaboration allait peut-être s'avérer difficile étant donné la différence des classes sociales, mais Galaxy était décidé à faire de son mieux. Cela ne se devine pas à première vue, mais lorsqu'il est à fond dans son travail, il quitte totalement le personnage un poil vulgaire qu'il est pour un détective de talent. S'il pouvait le faire quand il voulait, il aurait sûrement déjà acquis une certaine notoriété, mais malheureusement, il n'y parvient pas alors il n'en est qu'au stade du poltron de Londres. Misère.

Il se fit ensuite conduire dans un salon vert où il s'enfila plusieurs tasses de café bien qu'il n'aime pas trop, trop cela. Il ne fallait pas faire le difficile. En plus, cela allait le tenir éveillé, du moins il espérait. Son état physique ne dépendait quasiment que des caprices de sa pierre. Le noble le fixait avec attention. Vu son entrée dans le manoir, il allait le prendre pour un parfait imbécile... Ce qui ne serait pas totalement faux lorsque l'on y pense. Il fallait prendre un air sérieux pour sauver les apparences ! Aller ! Il fronce les sourcils et écoute attentivement les paroles prononcées par monsieur Darkage.

Il avait compris le début. Le valet serait ici pour les aider, d'accord, mais la fin... Il lui demandait de se travestir ? Il y eu d'abord un refus en bloc dans l'esprit du blond. Il y avait une certaine fiertée masculine venue d'on ne sais où qui ressortait du plus profond de ses entrailles. Jamais il n'accepterais de se déguiser en fille ! Non, mais oh ! N'importe quoi, franchement ! Puis, d'un coup, des souvenirs d'enfances ressurgirent : les jours où sa soeur voulait porter une robe. Comme ils souhaitaient tous deux toujours être habillés de la même manière, il fallait que Galaxy porte le même habit. Et cela ne le gênait pas plus que cela. Allait-il ressentir de la gêne aujourd'hui ? Non, je ne pense pas... S'il porte la même que celle qui habille sa soeur aujourd'hui. Celle du jour de sa mort. Elle était plutôt simple : blanche, manches courtes un peu bouffantes, jupe qui ne va pas au dessus du genoux... Le modèle que l'on peut trouver à tous les coins de rues. Comme mon personnage est imberbe, cela ne posera pas de problème quand aux poils aux pattes.

- Ce n'est pas des choses que l'on avoue tous les jours, mais oui. J'ai déjà expérimenté ce genre de pratiques. C'est parfois inévitable dans le métier.

Il ne fallait pas en ajouter plus. Alexander semblait avoir une assez bonne répartie et était fait de franchise. Si mon petit blond disait encore une boulette, la collaboration allait certainement se finir prématurément. Une catastrophe, donc. Il serait mis à la porte sans n'avoir rien pu faire et surtout, il aurait laissé filé Jack. Quelle honte ! Passer à côté de son objectif de manière si pitoyable... Il laissat donc un temps d'arrêt pour se donner l'air sérieux et un peu "classe" avant de finir une enième tasse de café pour ajouter :

- Les filles de joie qu'il attaque ne sont généralement pas très fortunées, il vaut donc mieux rester simple dans notre déguisement, mais je pense que vous y avez déjà pensé.

C'était évident. Il n'avait même pas besoin de le dire, mais il fallait combler le blanc qui risquait de s'installer dans la conversation. L'atmosphère était déjà assez lourde comme cela. Il ne fallait pas rajouter de la tension car sinon il allait s'évanouir ou avoir une crise. Il avait remarqué que celles-ci se produisaient plus fréquemment lorsqu'il était stressé ou tout autre truc du genre. Si cela se produisait maintenant, il n'imaginait même pas la tête de son employeur. Il serait, une nouvelle fois, fichu dehors et se retrouverais à faire je ne sais quelle idiotie au beau milieu des quartiers nobles... Il ne voulait même pas y penser. Le peu de réputation dont il dispose : brisée ! Annéantie ! Il tomberait dans un gouffre immense sans espoir d'en ressortir. Une carrière ruinée, une vie ruinée. Non, Galaxy n'est pas un de ces bourreaux du travail, mais tout de même, il espère ne pas trop se rater dans la vie. Déjà que le métier de détective cela ne gagne pas toujours bien...

Il fouilla dans sa poche et en sorti une feuille de papier pliée en quatre. Il la déplia délicatement. Dessus, on pouvait voir le dessin d'une jeune femme qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau : sa soeur jumelle, Skye Stars. Il est très facile pour mon personnage de se déguiser en elle. Ils ont la même coiffure, à peu près la même corpulence... Il suffirait juste de lui rajouter une poitrine de taille moyenne et le tour était joué. Cela pouvait se faire en quelque minutes si le noble possédait les habits adéquates.

- Cela conviendrait pour ma forme féminine ?

Il couvait des yeux son oeuvre. En effet, c'est lui qui avait fait ce "portrait". A l'époque, il adorait dessiner, mais maintenant c'est fini. Son modèle préféré a disparut, la flamme qui l'animait l'a quitté. En plus il n'a plus vraiment le temps de dessiner. Sa passion était morte en même temps que la femme qu'il aimait.

Il attendait désormais la réaction de lord Darkage en espérant qu'il le prenne plus au sérieux que lors de la première impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Sam 12 Juin - 22:56

Alexander inspecta un moment le dessin, légèrement surpris de voir à quel point son hôte avait un bon coup de crayon. D'un simple geste de la main, il demanda à Rudra d'emporter le dessin à sa vieille gouvernante afin qu'elle trouve une robe à la taille de son invité. Ils allaient devoir prendre une semaine avant de pouvoir commencer leur enquête. Les préparations allaient prendre au moins deux jours rien que pour ajuster la robe de Galaxy. Le jeune homme allait aussi devoir prendre plusieurs repas et du repos avant de pouvoir être bon à quelque chose. Le comte s'était bien renseigné sur son collègue et avait appris que sa pierre lui pompait beaucoup d'énergie. C'était l'une des raisons pour lesquelles Alexander se refusait à chercher une de ces pierres magiques. Il n'avait pas besoin de manquer d'énergie dans sa profession et l'inconnue de la nature du pouvoir offert le rendait nerveux à ce sujet. Il estimait avoir assez de connaissances afin de pouvoir servir correctement sa reine sans avoir à recourir à ce genre de don.


Il alla chercher sa propre robe. Il voulait avoir l'avis de son invité sur le déguisement avant de pouvoir commencer les préparatifs nécessaire à leur mission. Il l'avait choisie simple tout en étant élégante. Faite en tissus assez chaud pour lutter contre les rigueurs de l'hiver londonnien, elle avait été faite par sa gouvernante sur son ordre. Le corsage avait un col carré pour masquer légèrement le manque de poitrine de son porteur mais Rudra avait confectionné une poitrine artificielle assez convaincante pour éviter toute question gênante quant à l'absence d'attributs féminins. Sa gouvernante l'avait choisie vert émeraude pour complimenter ses yeux et ses cheveux. Son oncle avait fait confectionner une perruque de cheveux bouclés de la même teinte sombre que ceux de son neveu bien aimé et son père lui avait appris à se comporter comme une femme du monde de même que comme une fille des rues.


Il avait fait très souvent illusion dans des soirées et dans la rue. Être une femme permettait d'apprendre des informations très précieuses vu que beaucoup d'hommes ne faisaient guère attention à leurs paroles en présence de jeunes filles. Un châle noir posé sur ses épaules complètait sa tenue. Un sourire jouant sur ses lèvres fines, il fit une révérence moqueuse. Ses travestissements avaient mené beaucoup d'hommes dans ses draps, Rudra en avait fait un jour partie avant de décider qu'il était mieux pour eux deux de rester simple maître et valet. En femme, Alexander faisait place à Gabrielle, une jeune femme pleine de vie et d'assurance. Il aimait attirer l'attention sur lui lorsqu'il était travesti.



"Mon prénom est Gabrielle sous ces traits. Vous allez devoir vous habituer à ce nom en me voyant ainsi. Je suppose que vous avez également un alias sous le manteau pour votre apparence féminine sinon, ce serait fâcheux."


S'asseyant avec grâce dans son fauteuil, le jeune comte se laissa aller dans son siège. Rudra lui apporta une autre tasse de thé qu'il accepta en souriant. La nuit était bien entamée déjà mais ils devaient discuter encore un peu pour pouvoir mettre au point leur stratègie. Il préfèrait la nuit au jour. La lune et les étoiles lui semblaient bien plus belles que le soleil brûlant et aveuglant qu'il avait tendance à détester du plus profond de son âme. La nuit et l'obscurité étaient ses alliées les plus fidèles dans son métier et il avait appris à les apprécier comme les amies les plus précieuses qui puissent exister.


"Nous avons une semaine pour tout mettre au point. Je compte sur vous pour vous reposer le plus possible en dehors des heures où vous essaierez la robe et où nous parlerons stratégie. Je vous veux en pleine possession de vos moyens lorsque nous partirons en mission, est-ce clair ?"
Revenir en haut Aller en bas
Galaxy Stars

avatar

Messages : 23
Points : 60
Date d'inscription : 20/05/2010

Un peu plus sur toi !
Relations:
Possèdes-tu une pierre ?: Oui :D
Le pouvoir de la pierre: Je te transforme en patate quand je veux ! Non, je rigole, c'est "sister power" !

MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Ven 25 Juin - 16:28

On lui avait pris son dessin, pour de bonnes raisons, certes, mais c’était le sien. La gravité de cet acte provenait surtout du fait qu’il s’agissait d’une représentation de sa sœur chérie. Elle qui était perdue à tout jamais ou presque. Sauvagement assassinée par The Ripper, Galaxy n’avait jamais put se résoudre à cette évidence : elle n’est et ne sera plus jamais là. Skye ? Disparaître ? Rien de plus affreux ne pouvait lui arriver. C’est sûrement pour cette raison que son plus grand désir avait été de la voir revivre. Or, ceci, c’est réservé au dieux, et encore. Je ne pense pas qu’ils désirent réparer éternellement les jouets que sont les humains lorsqu’ils sont usés. Non, même ses divinités ne peuvent se permettrent ce genre de choses. Ainsi, il n’avait, avec sa pierre magique, obtenu qu’une simple illusion. Un pauvre ectoplasme qui restait là. Toujours neutre… Cette image qu’il avait prise sur papier du temps où elle était encore vivante avait réussit à capter ce qui faisait tout le charme de sa personne : son agréable sourire. Vous savez, celui qui réchauffe le cœur. OK, cela fait un gros cliché, mais c’est ainsi que le ressentait monsieur son frère. Il avait été tant soulagé que ce visage souriant soit toujours là pour lui, même après sa folie… Il ne pouvait se résigner à se le laisser voler ainsi. Si on ne lui rendait pas son œuvre dans les plus brefs délais, il n’hésiterais pas à employer la manière forte… Comment cela il n’a pas de muscle ? Détail, détail ! Il se fera défoncer à la première occasion, mais ne dit-on pas que c’est l’intention qui compte ? Enfin, je ne sais pas si elles seront bien comprises ici. Passons à autre chose.

Alexander avait profité de l’occasion pour revêtir son apparence féminine. Une charmante jeune femme nommée Gabrielle à côté de qui notre jeune détective allait faire pale figure. Il compris à cet instant que s’il ne voulait pas gâcher tout le plan, lors de la mise en scène, il allait devoir rester un peu en retrait. Laisser à la rose l’occasion d’étaler toute sa splendeur avant d’apercevoir les petits bourgeons qui se situent juste derrière elle. Cela serait un bon moyen de créer la diversion. Galaxy allait devoir faire preuve du maximum de discrétion possible. Ce qui impliquait laisser ses remarques personnelles de côté, ne pas râler pour tout et n’importe quoi, ne pas se distinguer des autres par des manières « déplacés »… Tout ceci le frustrait déjà. Il avait envie de grogner un coup, de faire la tronche, s’affaler dans la canapé en soupirant. Il fallait absolument qu’il se retienne. Sinon, que penserais son employeur ? Jack allait encore lui filer entre les doigts ; même si le mot « encore » n’est pas très adapté étant donné qu’il n’a jamais été sur la piste de ce tueur en série. Il s’efforça donc de continuer à se tenir correctement. Cette contrariété psychologique lui faisait avoir mal au dos. Si quelqu’un avait put lire dans ses pensées à ce moment là, il aurait entendu toute une troupeau de « n’importe quoi ! » lancé sur tout ce qui l’entourait. Même les fleurs dans les vases alors qu’il n’y a pas de raison puisque c’est tout à fait normal. Bref ! Ne nous attardons pas sur les bizarreries mentales de mon personnage. Concentrons-nous sur sir Darkage, ou plutôt lady Gabrielle. Il était rare de voir jeune fille aussi gracieuse. Même sa manière de boire le thé se trouvait altérée par cette transformation physique… Alors qu’il s’agissait des mêmes mains !

Il lui demanda ensuite de se reposer le plus possible dans les jours qui suivaient. Il faudrait essayer une robe, parler stratégie, il fallait qu’il soit en forme et blablabla. Une conversation normale entre deux hommes qui préparent une mission importante. Cela faisait tout bizarre à mon petit Stars car il avait plus l’habitude d’entendre des vieilles dames pleurer à propos de je ne sais quel animal disparut ou coincé dans un arbre. Dire qu’il y avait des gens prêt à payer le prix fort pour que l’on retrouve de véritables crevures… Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais, souvent, les bestioles de compagnies des « gentille madame qui aiment tout le monde et gnangnangnan » sont des teignes. Ils griffent, ils mordent, mais jamais un petit câlin pour remercier le monsieur qui s’est pris toutes les branches d’arbres dans la tronche en tombant du sapin ! Ah ça jamais ! Car il faut savoir que Galaxy sait grimper aux arbres, pas de problèmes, mais redescendre c’est pas encore cela. Alors généralement il tombe. Soit parce qu’il s’endort et qu’il bouge, soit parce qu’il panique et qu’il se met à gigoter n’importe comment. Toujours est-il que la chose recherchée s’en est toujours sortie indemne au prix de grosses pertes et fracas pour le chercheur. Il ne savait donc pas quoi répondre dans la situation actuelle. Laisser un gros blanc n’allait pas laisser une très bonne impression.

Parler de son alias féminin ? Pourquoi pas, mais il ne savait pas quel nom prendre. Il ne pouvait se permettre d’emprunter celui d’une défunte, ce ne serait vraiment pas correct. Surtout que pour lui elle n’est pas vraiment morte, mais bon, je l’ai déjà expliqué, il est inutile de revenir sur ce point. Parlons d’autre chose, voulez-vous ? Aller, Luke Skywalker au féminin, cela donne quoi ? Lukette ? Ah non, il ne fallait pas prendre cela, c’est un nom idéal pour une tartine, pas pour une dame. Oui, oui, vous avez bien entendu le mot « tartine »… L’esprit du blond est un peu calqué sur le mien voyez-vous. Il est alors tout à fait normal qu’il ait une pensée aussi loufoque.

- Lorsque je me transforme en femme, mon nom se transforme en Celeste.

Autant rester là-haut, dans le ciel, non ? Et puis il s’agissait du premier truc qui lui venait à l’esprit avec Gertrude pour garder la première lettre de son vrai prénom. Faîtes votre choix entre les deux. Personnellement, j’aurais fait le même choix que lui. Enfin, je suis persuadé que certaines personnes sont adeptes de la seconde option, mais nous ne sommes pas ici pour débattre sur ce point. Nous devons faire avancer ce rp mes braves ! Haut les cœurs !

- Prévoyant comme vous semblez l’être, je suppose que vous avez déjà prévu quelque chose pour ce qui est de la stratégie. Pourriez-vous m’exposer les choses ? Nous ne perdrons donc pas de temps pour en parler et tout mettre au point.

Pas dit de boulette ? Génial. En plus il a eut l’air trop sérieux sur le coup. A cet instant, il fut super fier de lui. Il eut limite l’envie de faire un bond hors du canapé et brandir son poing en l’air dans un cri triomphal, mais cela aurait cassé toute l’image alors il s’est retenu. Il a juste serré un peu plus les jambes, histoire de ne pas rester immobile. Non, il ne les a pas secouées ! Vous imaginez un peu ce que penserais Alexander ? Il invite quelqu’un chez lui pour parler de choses sérieuses et ce dernier se met à battre des jambes comme un enfant qui ne toucherais pas le sol… Je crois… Qu’il est temps que je laisse ma place à mon partenaire de rp. J’ai raconté assez de bêtises pour aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Ven 23 Juil - 21:13

Alexander attendit un moment dans son fauteuil en souriant à son valet qui rougit. Gabrielle et lui étaient amants et il savait quelle allait être le résultat de ces longues nuits où le jeune comte se travestissait. Un lit aux draps froissés et le corps de son maître qui l'accueillait doucement avec un sourire tendre lui revinrent en mémoire et il rougit encore plus. Le jeune comte eut un léger sourire en pensant aux délices qui l'attendraient bientôt mais il devait d'abord se concentrer sur sa tâche et faire en sorte de voir si Galaxy, enfin Céleste serait capable d'assumer le rôle qu'ils allaient devoir endosser tous les deux. Jack préfèrait les prostituées et ils allaient devoir faire comme ces jeunes femmes pour espèrer obtenir des informations. Les catins étaient bien plus bavardes entres elles qu'avec une récompense. Après tout, elles étaient toutes soeurs et voudraient sans aucun doute se venger de cet individu qui les terrorisait.


La gouvernante d'Alexander rentra dans la pièce et rendit son dessin à Galaxy. Elle avait trouvé une robe semblable à celle du dessin et il ne restait plus qu'à l'ajuster pour que le jeune homme fasse illusion. Elle travailla avec diligence et bientôt la robe alla comme une seconde peau au jeune garçon des rues. Elle sourit doucement à son jeune maître qui lui rendit son sourire avec bienveillance. Elle l'avait vu grandir, l'avait vu petit à petit se désintéresser des filles pour lancer des oeuillades langoureuses aux jeunes hommes tout comme son oncle avant lui et son grand-oncle. Les fils cadets des Darkage étaient encouragés à devenir homosexuels pour éviter les disputes concernant la fortune. Ils étaient les agneaux sacrificiels qui permettaient à la famille de rester dans les bonnes grâces des souverains qui se succèdaient. Un ancêtre du jeune comte avait même été l'un des mignons du roi mais cette histoire était purement confidentielle.



"Nous allons devoir nous comporter comme des putains mon cher. Ce cher Jack semble particulièrement apprécié le goût de leur sang mais rassurez-vous, nous ne prendrons aucun travail pour des raisons évidentes. Nous avons besoin des renseignements qu'elles peuvent nous donner. Et gardez à l'esprit une chose, nous ne sommes pas la police donc évitez de jouer les héros, compris ? Maintenant allez vous reposer, nous commencerons demain soir."

Revenir en haut Aller en bas
Galaxy Stars

avatar

Messages : 23
Points : 60
Date d'inscription : 20/05/2010

Un peu plus sur toi !
Relations:
Possèdes-tu une pierre ?: Oui :D
Le pouvoir de la pierre: Je te transforme en patate quand je veux ! Non, je rigole, c'est "sister power" !

MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   Dim 8 Aoû - 17:06

La gouvernante revint dans la pièce et annonça qu'elle avait trouvé une robe qui irait à Galaxy. Il se sentit légèrement rougir lorsqu'il repensa à certains jours où il en avait déjà porté. Il n'était qu'un enfant, mais bon dieu ! Qu'il aimait ça ! Et ce n'était pas seulement parce qu'il ressemblait encore plus à se cher soeur, non... C'était juste agréable. Le tissu qui frotte contre ses jambes imberbes cela ne gratte pas. C'est tout doux. On sent le vent qui nous vient du dessous. On profite mieux des petites brises rafraichissantes que nous offre la météo. Ne vous y trompez pas, il ne compte pas se lancer dans une carrière de travesti. C'est juste qu'il faut avouer que cela lui manque. S'il était chez lui, au beau milieu de son salon et que quelqu'un lui apportait un si beau présent, il trépignerait, sauterait partout et, pour finir, empoignerait les mains de la personne pour la faire tourner autour de lui en dansant. Ensuite, il tomberait de fatigue, ahah ! Si Skye pouvait afficher une émotion sur son visage cadavérique, nous la verrions tous complètement blazée. Voir son frère crevé après trois pas de danse à dix heures du matin... Soi l'on rit, soi l'on pleure, soi l'on se blaze.
Enfin, revenons au fait. Il enfile sa jolie petite robe blanche. La légertée du tissus le frappe. Tandis que la femme ajuste ce qu'il faut, il se retiend de bouger. Il a envie de marcher, puis courir pour enfin s'envoler. Porter ce genre de vêtement lui donne des ailes. C'est étrange sachant que cet homme est un garçon. Est-ce la remontée des souvenirs d'enfance qui lui fait cet effet ? Certainement. Je ne vois pas d'autre explication.
Retournant s'asseoir sur le canapé, il eut instinctivement le réflèxe de croiser les jambes. Lui qui habituellement les écartait sans aucune gêne adoptait les petits manies des filles sans aucun problème. Le personnage vulgaire se métamorphosait en une demoiselle des plus féminines. Il buvait les paroles de son employeur. Après en être arrivé ici, il ne pouvait pas faire un faux pas sinon adieux la paye. Il ne finira pas l'année sans l'argent qu'il pourra récolter à la suite de cette enquête. Alexander lui prévint de ne pas jouer les héros et monsieur Stars se garda bien de répondre sur ce point. Il ne pouvait decemment pas avouer qu'il était une grosse chochotte. A la moindre embuche, il s'enfuirait. Pas de souci. La seule chose devant laquelle il aurat peut-être le cran de ne pas reculer est bien Jack. Enfin, rien ne dit qu'il va avancer non plus. Le sur-place lui conviendra parfaitement. Ensuite, on lui demanda de se reposer. Quoi de plus normal étant donné ses conditions physiques défectueuses.
- Entendu Sir Darkage. Si vous n'avez plus de précisions à me donner pour se soir, je m'en vais de ce pas me coucher. J'avoue avoir du mal à garder les yeux ouverts
Il se demande s'il pourra garder la robe. Il aimerait pouvoir rentrer chez lui en la portant. Personne ne pourra le reconnaître et pour ceux qui ont eut vent des visages des membres de sa famille, il croiront à une revenante. Il ne verront pas Galaxy, non, ils verront sa soeur, Skye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous nocturne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous nocturne.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Victoria's Stone :: Londres touristique :: 

Rues

 :: Manoirs & Villas :: Manoir Darkange
-
Sauter vers: